Historique de la MJC Héritan

A la fin des années quarante, la Ville de Macon manque cruellement de salles de sport et de lieu de rassemblement populaire. On pense alors à construire un gymnase utilisé la journée par l’Ecole Normale d’Instituteurs, et le soir par les clubs sportifs.

1950 : Pose de la première pierre rue de l’ Héritan dans ce qui est à l’époque considéré comme la « banlieue » de la ville. Il faudra attendre 5 années pour que le bâtiment entre dans ses fonctions

 

 pose de la première pierre Héritan

1955 : L’édifice prend lors de son inauguration le nom de « Centre Culturel et Sportif », Pendant 10 ans, il continue d’accueillir en priorité les associations sportives et certains spectacles. Mais déjà quelques activités se mettent en place : danse, photo, camera. Dès son ouverture, et celà durant une décennie deux directeurs détachés par l’Education Nationale (Mme VILLANGER) puis de Jeunesse et Sport (Mme VEILLEROT) assurent la gestion de l’équipement.

1965 : La MJC se dote d’un directeur permanent formé par l’institution nationale : la Fédération Française des Maisons de Jeunes et de la Culture. Un coup de pouce pour l’association qui prend alors un nouveau départ : la MJC s’ouvre plus largement à la population mâconnaise. D’autres activités sont proposées, animées par de nombreux bénévoles et quelques « volontaires indemnisés ». En 10 ans, les adhésions grimpent de 150 à plus de 1.000.

La MJC organise alors, en collaboration avec l ’Office Municipal de la Culture, des spectacles de théâtre, musique, variété… Les artistes se succèdent, plébiscités dans une ambiance décontractée et bon enfant. Fugain succède à Bécaud, Brel, aux Compagnons de la Chanson. Les Mâconnais et habitants de la périphérie s’entassent sans sourciller jusqu’à 1500 dans une salle totalement dépourvue de confort !

1975 : Dès le mois de septembre, un nouveau Centre Culturel est opérationnel, prenant le relais des manifestations culturelles. Coluche sera le dernier artiste à venir brûler les planches de la scène de la MJC L’animation culturelle se développe, les activités demandées par les adhérents se professionnalisent. Un effort considérable est consenti sur la formation, afin de mieux préparer la mutation des activités. Le seuil des 2000 adhérents est atteint. Solide dans sa gestion, performante dans son animation, la MJC devient l’un des centres actif de la vie culturelle mâconnaise.

Jean_Ferrat photo_archive_MJC_Héritan_Copier

1985 : La MJC se conforte dans une mission soigneusement définie et éprouvée. Elle accueille l’ensemble de la population dans des activités sportives, éducatives et culturelles, à des jours et des horaires définis, animées par des professionnels rémunérés. Des bénévoles ont la responsabilité de clubs au fonctionnement plus souple. L’association organise des manifestations s’appuyant sur des activités (danse, aéromodélisme, minéralogie, photo…) ou sur des sujets éducatifs et culturels lors de soirées, expositions et conférences. Ses locaux sont mis à la disposition d’ associations mâconnaises. Mais « l’âme » de la MJC , c’est avant tout la qualité de ses animateurs, le dévouement et le dynamisme de ses bénévoles.

1995 : La prochaine décennie s’annonce comme un défi. Il s’agit d’abord de surmonter le handicap de locaux exigus, inadaptés, avec une priorité : la MJC de FLACE. C’est aussi une prise en compte plus homogène des problèmes de la jeunesse, une meilleure liaison entre associations et autres organismes de même nature. C’est enfin la volonté de conserver cet équilibre souvent fragile entre professionnels et bénévoles, garantie d’une véritable vie associative.

1998 : Départ de Marcel GUILLAUMIN, Directeur qui a durant 33 années animé et géré cet équipement. Arrivée de Jean-Marc DUMAS nouveau Directeur Fédéral.

Marcel GuillauminJean-Marc Dumas

1999 : Dès septembre des actions inter MJC se mettent en place (« Centre des Arts du Cirque du Mâconnais Val de Sâone » sous la responsabilité de la MJC Héritan ; Projet Russie sous la responsabilité de la MJC de Bioux ; Capoeira puis Danse Orientale sous la responsabilité de la MJC des Blanchettes). Des réunions de concertation entre les élus des trois MJC et des directeurs sont organisées avec l’aide de la Fédération Règionale. Arrivée d’un premier poste d’animateur en Contrat Emploi Jeune afin de développer le secteur des activités scientifiques et Techniques.

2000 : Embauche d’un deuxième poste d’animateur en Contrat Emploi Jeune afin de développer des actions en direction de l’enfance et de la jeunesse. Participation des trois MJC à l’Assemblée Générale de la FFMJC de la Grande Motte, une première depuis bien des années.

2001 : La MJC de l’Héritan signe le 1er juillet 2001 la « charte inter MJC » avec les deux autres MJC Mâconnaises. Cette charte sera adoptée par la Fédération Régionale de Bourgogne lors de son Assemblée Générale de 2002 à Mâcon.

2002 : L’association débute un chantier de réflexion pour, redéfinir son projet associatif et déterminer un grand programme de travaux.

2003 : L’association valide son système de valeur et son projet associatif d’Education Populaire.

2005 : la MJC de l’héritan fête son cinquantième anniversaire.

Héritan

2006 : La MJC travaille en vue d’un partenariat avec la CAMVAL. Entrée de notre MJC au conseil de développement.

2007 : La MJC travaille à son équilibre financier. Elle crée avec les bénévoles le 1er vide grenier.

2008

Création d’un nouveau club : « club Vélo solex »

2009

La MJC décide de mettre en oeuvre son projet de Diffusion Culturelle Amateur

2010

La MJC ouvre son espace de diffusion culturelle aux amateurs en créant un espace appelé Scènes permanentes « le Gymnase »

Sur plus de 3 mois la MJC a pu accueillir 13 spectacles, 10 jours de représentation d’école du maconnais et deux journées de représentation du lycée Lamartine à MACON

Scènes permantes MJC Héritan

2011

La M.J.C. restructure son programme d’action concernant ses activités hebdomadaires. Elle préfigure la création de « l’université populaire » avec la 1ère conférence sur la Laïcité (Jean BAUBEROT) le 9 décembre 2011.

2012

Création du « Forum des savoirs », action qui réuni : « Planète voyage » (ex CAP Monde), le cycle de conférences sur l’histoire de l’Art et « l’Université Populaire ».
Aménagement en sièges, de la salle de conférence en partenariat avec la Ville de Mâcon

2013

Transformation « des scènes permanentes : « le gymnase » » en « scènes Pop » et « scènes de Juin ».

2014

Ça y est la MJC vient d’aménager une salle pour vous !
Une salle pour se retrouver, pour échanger, se poser, attendre les cours ou boire un café après …
Bref une salle de convivialité pour tous nos adhérents, il nous a semblé que c’était indispensable.
Un lieu pivot, un foyer, un endroit qui se veut chaleureux, pas seulement un lieu de passage mais un lieu de rencontre (anciennement salle 5).
Il y a des fauteuils, une fontaine à eau, un bar pour le café ou le thé, des tables, le journal, des livres, la wifi… et  les enfants y ont leur coin.
Ouverte toute la journée.

2015

La MJC poursuit sont programme de rénovation des espaces mis à sa disposition par la ville de Mâcon, avec l’aide de celle-ci.

2016

« La M.J.C. c’est nous! », affirme la place de l’humain au cœur de son projet. Elle ouvre un espace sauna, une nouvelle salle de musculation d’entretien et développe des innovations techniques et sociétales comme un FABLAB.

sauna FABLAB Héritan