Kees Van Dongen – Armelle Weirich – Mardi 27 novembre

Kees Van Dongen

Armelle Weirich | Mardi 27 novembre à 14h30 et 18h30

« La peinture est le plus beau des mensonges » : telle était la pensée de Kees Van Dongen (1877-1968), peintre emblématique des années folles et portraitiste adulé de la haute société parisienne.
Ses portraits mondains hauts en couleur, diffusant cette image joyeuse et raffinée propre aux années 1920 à 1930, s’éloignaient en effet des engagements premiers de l’artiste qui, à la fin du XIXe siècle, était proche des anarchistes et dessinait pour des journaux satiriques.
Quelques années plus tard, c’est en tant que peintre qu’il parvint à se faire un nom parmi les avant-gardes. Proche des Fauves – Vlaminck, Vuillard… – et de Picasso, il prit part aux expositions majeures de son temps et gagna le soutien de galeristes de renom, construisant sa carrière au gré de ses rencontres artistiques et personnelles.

Tarifs : A la séance : 13€ (adhérents) - Gratuit pour les lycéens
Cycle Variations sur l'art : 80€ (adhérents)