Conférencière : Anne-Cécile Robert

Anne-Cécile Robert est journaliste, spécialiste des institutions européennes et de l'Afrique, membre du comité de rédaction, et Directrice des relations et des éditions internationales du Monde diplomatique. Elle s'intéresse particulièrement aux systèmes politiques et institutionnels et à la démocratie, ses limites et fonctionnements.

Docteur en droit européen, elle est également professeur associé à l’Institut d'études européennes de l’université Paris-VIII et chargée de cours à l’IRIS.

Les citoyens à la reconquète du pouvoir, quels modes de démocratie

L’onction du scrutin présidentiel confère au chef de l’Etat l’autorité pour agir. Mais en a-t-il vraiment la légitimité ? La légitimité du pouvoir d’Etat, aujourd’hui fragilisée par les déformations du scrutin présidentiel, doit être retrouvée dans la prise de conscience des citoyens quant à leur rôle, celui de souverain.

D’ailleurs le Peuple rejette les guides, régulièrement, obstinément : il les choisit (puisqu'il le faut bien) avant de les repousser, puisque c’est la seule manière de s’en débarrasser. La parole vient du sommet qui sélectionne, aidé en cela par la presse, les questions auxquelles le citoyen a accès.

L’intérêt général est dilué dans des  discours comptables simplistes, il est soit marginalisé par des discours manichéens sur la mondialisation ou la question européenne, soit caricaturé par son assimilation au discours xénophobe.

De ce fait, le peuple, pourtant constitutionnellement souverain, n’est plus considéré que comme un acteur d’opérette.
Le monde est en crise, la société française se délite. La souveraineté populaire, qui n’est que l ’autre nom de la démocratie, est- elle la clef face à une crise de régime sans précédent depuis longtemps ?

 

Horaires
Jeudi 12 octobre
18h30

Tarifs
A la séance :
6,50€/5,50€ (adhérents)
Cycle Université Populaire
36€ (adhérents)

-->