Morris, Robert-Steam

VARIATION SUR L’ART | « Plus rien à voir ! » | Karim Ghaddab | 06/04

L'une des caractéristiques de la modernité est d'avoir repoussé les limites et transgressé les conventions de tout ce qui pouvait définir l'art dans le passé. L'ultime frontière réside dans la notion de visibilité elle-même : certaines œuvres sont conçues pour être éphémères, d'autres sont invisibles, d'autres sont inaccessibles, d'autres sont enterrées... Avec des artistes aussi divers que Arthur Cravan, Dennis Oppenheim, Vito Acconci, Bruce Nauman, Robert Morris, Yves Klein, Robert Smithson, Richard Long, Andy Goldsworthy, Walter De Maria, Tino Sehgal, Gianni Motti et d'autres encore, nous tenterons de comprendre le type d'expérience que de telles œuvres proposent, alors même qu'elles jouent sur le déni de l'expérience sensible directe.

Si elle ne représente pas du tout l'ensemble de la création actuelle, une telle disparition de l'œuvre pose néanmoins question : comment le visible a-t-il pu être évacué des arts visuels ? Est-ce une pure et simple provocation (une de plus !), dont l'art contemporain est coutumier, ou y a-t-il plus que cela ? Que s'agit-il de cacher ? En quoi la catégorie de la disparition répond-elle spécifiquement à notre situation historique ?

Horaires

Mardi 06 avril

à 14h30 et 18h30

Conférencier
Karim GHADDAB
Tarif

Adhérent : 11€

Non adhérent : 13€

Lycéens et étudiants -25 ans : gratuit